17EME STAGE INTERNATIONAL : QUAND LE 'ORI TAHITI REUNIT QUATRE CONTINENTS !

21/11/2017, CAPF TIPAERUI - Le 17ème stage international du conservatoire s'est ouvert lundi après-midi dans la grande salle de danse de Te Fare Upa Rau, et dans la bonne humeur. Près de 40 pratiquantes venant d'Amérique (Californie, Mexique et Brésil), d'Asie (Japon), d'Europe (Paris, Suède, Espagne) et d'Océanie (Calédonie) ont été accueillies par un discours de bienvenue et par les enseignants de la section traditionnelle : Vanina, Erena Uura, Moon, Hinavai et Orlane. Les stagiaires vont travailler de manière intense durant une semaine la danse et également les percussions et le Ukulele, avant de faire face à un jury composé de professionnels qui évaluera leur niveau. Si les danseuses japonaises forment comme toujours la majorité des pratiquantes inscrites, on note également cette année une forte présence mexicaine, une danseuse suédoise et une danseuse calédonienne. Beaucoup de ces danseuses ont participé ce week-end dernier au "'ori tahiti nui compétition", et la majorité d'entre elles ne manquerait pour rien au monde le Hura Tapairu, actuellement en cours au grand théâtre de la Maison de la Culture. Les danseuses mexicaines s'y produiront d'ailleurs en groupe, accompagnées de musiciens polynésiens. 

Photo CAPF

The 17th international workshop of the conservatory opened Monday afternoon in the big dance hall of Te Fare Upa Rau, and in a good mood. Nearly 40 practitioners from America (California, Mexico and Brazil), Asia (Japan), Europe (Paris, Sweden, Spain) and Oceania (Caledonia) were greeted by a welcome speech and by the teachers of the traditional section: Vanina, Erena Uura, Moon, Hinavai and Orlane.
The trainees will work intensively for a week of dance and also percussion and Ukulele, before facing a jury of professionals who will evaluate their level.
If the Japanese dancers form as always the majority of registered practitioners, we also note this year a strong Mexican presence, a Swedish dancer and a New Caledonian dancer.
Many of these dancers took part last weekend in the "Tahiti Nui Competition", and the majority of them would not miss the Hura Tapairu, currently in progress at the big theater of the Maison de la Culture.
The Mexican dancers will also perform in groups, accompanied by Polynesian musicians.

Notez cet article:
SECONDE JOURNÉE DU STAGE INTERNATIONAL : UN TRAVAI...
LA PLACE TO'ATA POUR LE GALA DE FIN D’ANNÉE DES AR...

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 16 décembre 2017
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Image Captcha