CAPF

Appelez nous au :

+(689) 40 50 14 14

« THE BEATLES »

Cliquez pour agrandir

 

19 ET 20 AVRIL  2013, 19H30, GRAND THEATRE DE TFTN

Le Conservatoire artistique de la Polynésie française (C.A.P.F.) et la Maison de la culture (T.F.T.N.) coproduisent « THE BEATLES », deux concerts hommage au groupe mythique de Liverpool cinquante ans après sa création et après le séjour à Tahiti de John LENNON et George HARRISON (mai 1964).

Ces concerts se dérouleront sur la scène du grand théâtre, qui va vibrer au son des mélodies parmi les plus jouées et les plus aimées au monde. L’idée de départ était de permettre au grand orchestre symphonique de l’établissement de diversifier son répertoire musical et de rencontrer un nouveau public  en s’ouvrant au monde de la musique « Pop Rock». L’hommage aux BEATLES s’imposait pour un conservatoire chargé de préserver et d’étudier toutes les musiques : celles composées par LENNON, McCartney, HARRISON et Ringo STARR sont jouées dans le monde entier. Il était également question de permettre aux plus belles voix de la scène locale de chanter avec un orchestre symphonique, un échange apprécié tant par les 50 musiciens de l’orchestre que par les chanteurs, qui plébiscitent la formation.

 

L’union des moyens techniques, humains et financiers des deux établissements publics permet d’offrir au public polynésien un véritable show d’une qualité exceptionnelle: 25 titres qui sont autant de tubes, six artistes Polynésiens qui, durant une heure et trente minutes, vont faire rêver tous les amoureux des sixties et les fans du groupe.

 

***

LES ACTEURS

- Fabien DINARD directeur du CAPF et Heremoana MAAMATUAIAHUTAPU, directeur de TFTN, collaborent depuis plusieurs années pour permettre aux ensembles du CAPF, qu’ils soient classiques ou traditionnels, de se produire sur des scènes dignes de ce nom.

- Frédéric ROSSONI, professeur du CAPF, a réalisé tous les arrangements des titres qui seront joués par le grand orchestre qu’il dirige, et chantés par les artistes invités, ce qui représente plusieurs mois de travail et également des choix harmoniques respectant l’esprit du groupe et de chaque chanson ayant sa propre histoire.

- Matahiarii COULON, professeur et tous les élèves du cours d’Arts plastiques du CAPF, qui ont réalisé quatre superbes portraits des BEATLES formant une fresque d’après une photo de Richard AVEDON. Cette fresque fera figure de décor pour le spectacle.

- Les professeurs du département classique du CAPF et leurs élèves de haut niveau, qui forment l’âme d’un orchestre de très haut niveau dans chaque pupitre (cordes, vents, percussions, claviers).

- Les artistes invités : ce seront les stars de la soirée, mais des stars généreuses, simples et accessibles. Côté chanteurs ils sont six avec Andy TUPAIA, Teiva LC, John MENEZES, BRANDSCOMBE, Vaitiare CHARGUERAUD et Guillaume MATARERE. Tous ont leur approche des chansons ; côté musicien avec Maruarii ATENI à la guitare électrique.

- La participation de quelques musiciens du « AOTEA YOUTH SYMPHONY ORCHESTRA », en tournée à Tahiti, et qui participeront au concert tout comme des élèves du CAPF joueront, le 24 AVRIL, avec eux.

 

LE SPECTACLE

- L’idée première est de donner, à chaque titre, sa magie particulière. La plupart des chansons seront jouées par le grand orchestre symphonique, mais quelques titres seront également joués par un « band » électrique pour placer les chanteurs en situation d’époque.

- Cette disposition particulière demandera aux techniciens son et lumière de TFTN un travail particulier. Ils seront soutenus par Jean-Luc CASULA.

- Les 25 chansons choisies pour cet hommage suivent la progression du groupe, qui a composé pendant une dizaine d’années en étant plus rock au début. La plupart des grands titres des BEATLES sont au rendez-vous : de Yesterday à Let It Be, le morceau de fin, en passant par Help, A Hard day’s night Back in the USSR, I Wanna hold your hand, Penny Lane, Eleanor Rigby…

- La durée du spectacle est estimée, sans interruption, à une heure et trente minutes.

 

L’ORDRE DES CHANSONS ET LES INTERPRETES

1. I Wanna hold your Hand et 2. And I Love Her (Guillaume) – 3. Blackbird et 4. Honey Pie (Vaitiare) – 5. Help et 6. Come together (Branscombe)-  7. All you need is love (John, Vaitiare et Guillaume) – 8. Michelle (Guillaume) – 9. Yesterday (Branscombe) – 10. Here comes the sun et 11. The fool on the hill (John) – 12. Back in the USSR et 13. Hey Jude (Teiva) – 14. Day tripper (Branscombe) – 15. I feel fine et 16. Something (Teiva) – 17. Hard Day’s Night et 18. With A Little Help From My Friends (Vaitiare) – 19. Got To Get You Into My Life et 20. Long and winding road (Andy) – 21. Strawberry fields et  22. Penny lane (John) – 23. Eleanor Rigby et 24. While my guitar gently weeps -  (Andy) – 25. Let it be (TOUS)

 

LES RENSEIGNEMENTS UTILES

- Les concerts se déroulent les vendredi 19 et samedi 20 avril 2013, à 19H30, au grand théâtre de la Maison de la culture.

- Les tarifs : 2000 XPF, tarif plein ; 1500 XPF, tarif réduit (enfants et étudiants).

- Les billets sont disponibles aux guichets de la Maison de la culture, aux horaires de bureau, et sur place les soirs de concert.

 

SUR LES BEATLES

Tout le monde, ou presque, connaît l’histoire des « The Beatles ». Tout a été écrit sur eux, ou presque. Ce groupe de musique, mythique, est originaire de Liverpool, Angleterre, et est composé de quatre garçons « dans le vent » qui allaient marquer toutes les générations artistiques : John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr. C’est le ou l’un des groupes les plus populaires au monde.

L’aventure du groupe, sommes toutes assez courte, a duré dix ans, avec une carrière discographique de huit ans (de 1962 à 1970). Durant cette période, les Beatles ont enregistré douze albums originaux et ont composé plus de 200 chansons. Une productivité qui fut remarquable dans la période 1963–1966, où, entre les tournées incessantes et la participation à deux longs métrages, ils ont publié sept albums, treize singles et douze EPs, par ailleurs emportés dans un phénomène d'ampleur dénommé Beatlemania.

Considérées comme la « bande-son » des années 1960, les chansons des Beatles ont marqué leur décennie ainsi que les générations suivantes, et leurs mélodies ont été adaptées à de nombreux genres musicaux, notamment le jazz, la salsa, le reggae, la soul jusqu’aux musiques classique et baroque. Au XXIème, le groupe jouit toujours d'une immense popularité : ses chansons sont jouées et reprises dans le monde entier. Le duo d'auteurs-compositeurs Lennon/McCartney reste célèbre comme créateur de standards qui ont fait l'objet de milliers d'adaptations dans les décennies suivantes.

Malgré le phénomène Michaël Jackson, Les Beatles demeurent les artistes ayant vendu le plus grand nombre de disques au monde. Ce chiffre était déjà estimé par EMI dans les années 1980 à plus d'un milliard de CD, vinyles, et même 78 tours en Inde, vendus à travers la planète. Le chiffre a continué à augmenter jusqu'à aujourd'hui atteignant un total supérieur à 2 milliards.

Les Beatles ont profondément marqué la culture populaire des années 1960 par leur style, leur habillement, leurs discours et leurs déclarations, leurs orientations, leur popularité planétaire, leur conscience sociale et politique grandissantes au fil du temps.

 

EN BREF

Sur Yesterday
On a calculé dans les années 1970 qu'à tout moment, l'une des interprétations de la chanson Yesterday - plus de 3 000 versions sont dénombrées - était jouée par une radio quelque part dans le monde.

Les petites phrases
« Rien ne m'a vraiment touché jusqu'au jour où j'ai entendu Elvis. S'il n'y avait pas eu un Elvis, il n'y aurait pas eu les Beatles »  de John Lennon.

« J'aime me dire que les anciens fans des Beatles ont grandi, se sont mariés et ont eu des enfants, mais qu'ils ont gardé pour nous une place dans leur cœur» et « Les Beatles existeront sans nous », de George Harrison.

« On ne peut plus s'arrêter d'écrire des chansons. C'est presque devenu une accoutumance (1965)» et « Je suis vraiment heureux que la majorité de nos chansons aient traité d'amour, de paix et de compréhension mutuelle», de Paul McCartney.

«  Il y a eu de vrais moments d'amour et d'humanité. Une incroyable intimité, rien que quatre types qui s'aimaient les uns les autres. C'était sensationnel », de Ringo Starr.

 

Galerie photos

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir


Read More
Notez cet article:
Stage international au CAPF : toujours le même amo...
Patrimoine traditionnel au CAPF

Sur le même sujet:

 

Commentaires 1

Stéphane Sayeb le vendredi 25 août 2017 12:31

Les 5 de Liverpool ! un groupe légendaire

Les 5 de Liverpool ! un groupe légendaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
lundi 20 novembre 2017
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Image Captcha